Différence entre terrazzo et granito

Le Terrazzo est un revêtement dont les secrets de fabrication et de mise en œuvre ont été préservés de génération en génération par les artisans de la région du Frioul située au nord de l’Italie. L’aboutissement de ce savoir-faire a été inauguré par l’établissement d’une confrérie patriarcale italienne “i terrazierri” qui a protégé et préservé en l’état cet artisanat traditionnel et les techniques qui en émanent.  C’est donc au cœur de cette région italienne que le savoir-faire relatif au terrazzo a été exploré, développé et perfectionné comme en témoignent les nombreux palazzo qui fleurirent dans l’Italie du XIIIe siècle (le Palais des Doges étant l’un des plus célèbres). De nos jours, c’est dans un mortier de ciment ou encore de résine que les granulats de marbres réduits en fragments ou éclats sont disséminés. Ce mortier est coulé et poncé in-situ dans le respect du savoir-faire traditionnel.


Quelle différence entre le Granito et le Terrazzo ?


Le terme terrazzo provient originellement d’une bourgade italienne éponyme. Cette dénomination trouve aujourd’hui comme synonyme le terme granito. Cependant, le granito et le terrazzo constituaient historiquement deux techniques de mise en oeuvre distinctes. De nos jours ces différences se sont estompées et les deux termes décrivent désormais la même réalité. Le terme terrazzo provient originellement d’une bourgade italienne éponyme. Cette dénomination trouve aujourd’hui comme synonyme le terme granito. Cependant, le granito et le terrazzo constituaient historiquement deux techniques de mise en oeuvre distinctes. De nos jours ces différences se sont estompées et les deux termes décrivent désormais la même réalité.Le terme terrazzo provient originellement d’une bourgade italienne éponyme. Cette dénomination trouve aujourd’hui comme synonyme le terme granito. Cependant, le granito et le terrazzo constituaient historiquement deux techniques de mise en oeuvre distinctes. De nos jours ces différences se sont estompées et les deux termes décrivent désormais la même réalité.Le terme terrazzo provient originellement d’une bourgade italienne éponyme. Cette dénomination trouve aujourd’hui comme synonyme le terme granito. Cependant, le granito et le terrazzo constituaient historiquement deux techniques de mise en oeuvre distinctes. De nos jours ces différences se sont estompées et les deux termes décrivent désormais la même réalité.

 



Composition Terrazzo originale du Jardin des Matières


Les années 1920 et plus précisément le mouvement Art Déco diffuse le savoir-faire et l’esthétique propre au terrazzo italien à travers l’Europe du Nord. Le terrazzo est alors consacré comme must have. Il devient le favori de la vague Art Déco grâce à ses couleurs enthousiasmantes et à la diversité des matières qu’il emploie. On retrouve le moucheté graphique sur les sols et escaliers de l’époque où il a été coulé dans le respect de l’expertise technique des artisans du Frioul. Le succès du terrazzo s’effiloche au cours des années 1950 et 1960 et pour cause : des dalles pré-fabriquées industriellement présentant l’apparence du terrazzo se substituent à l’originale technique italienne. Le terrazzo devient dès lors kitsch : la beauté du hasard dans les dispositions aléatoires et artisanales des granulats de marbre propre au terrazzo perd de son charme et laisse place à l’uniformité. Une technique développée depuis des siècles et fondée avec l’originalité et l’unicité comme socle tombe dans l’oubli. Dans les années 1990, le terrazzo refait surface grâce aux designers et architectes qui le remettent au goût du jour. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article “l’origine du Terrazzo / Granito".



Composition Terrazzo du Jardin des Matières


Mais cette différence entre le Terrazzo et le Granito ?


La différence entre les deux termes : « terrazzo » et « granito » réside dans les étapes de mise en œuvre.  La réalisation d’une surface en terrazzo à l'origine requiert 2 phases. Dans un premier temps, l’impasto est réalisé. Ce terme italien fait référence à une technique consistant à mélanger vigoureusement le primaire composé de ciment à des granulats dont la caractéristique première est la finesse. Après avoir été brassé et battu, cet enduit élaboré à partir de ciment et de granulats de marbre affinés est coulé sur la surface concernée. Dans un seconde phase connue sous l’appellation de « semi », des granulats de marbres dont le gabarit est supérieur à 5 mm sont soigneusement dispersés et spatulés sur l’enduit afin d’être parfaitement assimilés. La réalisation d’une surface en granito nécessite uniquement la première étape dénommée « impasto ». La signification du terme granito « petit grain » fait écho à sa méthode de mise en œuvre car dans l’impasto ce sont des granulats de marbre caractérisés par leur finesse et circonférence réduite qui sont utilisés. Cette technique « granito » a longuement été utilisée en France car elle constituait un gain économique sans pareil en termes de quantité de matière utilisée et de temps alloué au ponçage. Aujourd'hui, on utilise sans distinction l'un ou l'autre terme sans forcément prêté attention à ces étapes qui peuvent ou non être réalisées.


Composition Terrazzo du Jardin des Matières



La vision du Jardin des Matières sur le Terrazzo :


Pour Le Jardin des Matières, le terrazzo est un univers à part entière dans lequel on retrouve l’authenticité de la matière, des jeux de lumière et de nuances. Le JdM s’axe dans une volonté de préserver un artisanat unique dont l’histoire et la technique sont riches tout en lui apportant une résonance moderne. Cette résonance moderne s’ancre notamment dans la création de compositions originales, sur-mesure et accompagnée d’une expérience sensorielle unique.



Cliquez pour retrouvez le Jardin des Matières sur Instagram, Pinterest et Facebook


Photo principale : Pavimenti alla Veneziana – Antonio Crovato – Edizioni Grafi – 1999


Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !

* Champs obligatoires