Le Carreau de Ciment

 Méthode de fabrication 



      


Même si les carreaux de ciment se sont modernisés et se sont enrichis de nouveaux motifs et d’une variété de couleurs impressionnante, leur fabrication est restée très proche de celle des origines.

Le carreau de ciment est composé de deux couches superposées dans un moule. La première couche de ciment appelée couche d’usure est composée des différentes couleurs, de poudre de marbre et de ciment blanc. Ces ciments colorés qui formeront le motif, seront versés dans les différents compartiments du diviseur en cuivre placé dans le moule généralement de 20 cm sur 20. La qualité de celui-ci est extrêmement importante pour avoir des motifs nets et réussis.

A ce stade, le diviseur est retiré. La seconde couche composée de mortier ou chape, la plus épaisse, sera posée sur la première. C’est elle qui définira l’épaisseur du carreau ciment en fonction de son utilisation. Ensuite, ces deux couches sont pressées ensemble pour faire revenir l’eau en surface, homogénéiser la teneur en eau et enfin, durcir le carreau de ciment. Les carreaux sortiront alors de leur moule. Cette manipulation est délicate et nécessite beaucoup de précautions. C’est pour cela que la confection des carreaux de ciment est restée manuelle.

Vient alors la phase de l’hydratation. Auparavant, les carreaux de ciment étaient immergés dans l’eau mais actuellement, on pulvérise de l'eau. Pendant trois semaines, les carreaux de ciment seront mis à sécher. Un dernier contrôle et les carreaux de ciment sont prêts à décorer les intérieurs.




Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !

* Champs obligatoires