Le Zellige et le Bejmat

      Habillage de la plus ancienne pâtisserie de Marseille 

        En Bejmat Naturel               

                                          

     

       


Bejmats Naturel ( 15x5 cm ),  faible épaisseur ( 2 cm )  pour les murs.   Pose linéaire 


Conception : Mathieu Baïto   https://www.instagram.com/mathieu_baito/ 


                                                                           Un peu d'histoire 


Les zelliges et les bejmats, apparaissent au Maroc dans la région de Fès, au dixième siècle et au départ, se déclinent dans les nuances de brun, les verts, jaunes et bleus enrichiront la variété des couleurs par la suite. Le rouge sera utilisé à partir du 17ème siècle. Si l’inspiration de ces petits carreaux en céramique émaillée caractérise l’architecture hispano-mauresque, le zellige et le bejmat ont leurs origines dans l’art romain et byzantin. Cette technique sera à son apogée au 14ème siècle sous la dynastie des Nasrides et Mérinides. Les villes centres de cette forme d’art restent Fès et Meknès.

Si le matériau utilisé pour la fabrication de ces petits carreaux en terre cuite est simple, l’émaillage et l’assemblage en figures géométriques raffinées apportent aux zelliges une richesse flamboyante. Celle-ci va se manifester dans les villes impériales. L’architecture arabo-andalouse qui se caractérise par sa simplicité voire son austérité trouve son contrepoids dans la décoration intérieure d’un luxe impressionnant. Les palais princiers, les riads mais aussi les habitations plus modestes seront décorées de zellige et bejmats aux reflets chatoyants et aux dessins géométriques inspirés parfois de la calligraphie arabe. 

Cet art se retrouve partout, dans les patios, sur le bassin des fontaines, dans les hammams sans oublier sa présence dans les mosquées. 

Traditionnellement les zelliges sont utilisés pour les murs, bassins et autres objets de décoration alors que les bejmats, un peu plus épais comme une briquette et de plus grande dimension, sont utilisés pour le revêtement du sol. 

En plus faible épaisseur, on les utilise aussi sur les murs.

Nous avons ainsi réalisé l'habillage en Bejmat naturel de la plus ancienne pâtisserie de Marseille. 





Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !

* Champs obligatoires