Le Jardin des Matières : Terrazzo Béton ciré Zellige Mobilier Céramique

Franck et Benjamin  sont designers matiéristes et artisans d’art. 

Longtemps Parisiens, ils vivent et travaillent aujourd’hui à Marseille où ils ont créé 

leur société de création 

en Matières Architecturales : Le Jardin des Matières


Après des études en architecture et un passage par l’école du Louvre, Franck a exercé en tant que cadre au sein du Centre National des Arts et Métiers (CNAM) avant de fonder et participer à la réalisation de projets d’architecture d’intérieur au sein de la société Enoga, présente au Salon Maison&Objet en 2007 et 2008. Nommé Maître de Conférence Associé entre 2012 et 2016 en parallèle des ses activités d’architecte d’intérieur, il a par ailleurs enseigné le marketing à l’université Paris 13 et à l’IAE de La Sorbonne. 

Benjamin, de formation universitaire scientifique est un passionné de matières architecturales et exerce une veille technique auprès de fabricants tant en France qu’à l’international. Il a dirigé plusieurs entreprises dont la société Enoga, ce qui lui a permis de se bâtir un très large panel de compétences sur le terrain, dans la gestion humaine, la maîtrise technique et la R&D. Sensibles à la composition architecturale des espaces autant qu’à leurs aspects mobiliers, ils sont enclins à participer à de riches collaborations pour développer de nouvelles créations.

Franck et Benjamin ont fondé le Jardin des Matière à Marseille sur un socle commun : l'amour de la Matière. Ils entendent à travers cette galerie en plein air offrir un aperçu du large pannel des créations dont ils sont les créateurs et promoteurs. Passionnés par la technicité de la matière artistique et décorative, ils oeuvrent également à la valorisation du patrimoine artisanal.


  • À l'origine du projet sur la poterie de Tamegroute 

L'année 2004 a marqué un tournant dans leur parcours. Benjamin et Franck s'éprennent du Tadelakt, cet enduit à la chaux que l'on retrouve dans les riads marocains. Il décident d'explorer cette matière pour redessiner leur Douria à Marrackech. L'affection qu'ils portent à cette ville les a conduit vers Tamegroute, ce hameau traditionnel abritant un artisanat séculaire exceptionnel. Les potiers et poteries de Tamegroute ont opéré leur charme sur les deux matiéristes. La rencontre avec les frères Boudlal, tous deux descendants d'une lignée de potiers à Tamegroute a été décisive. Une amitié qui s'est chrystallisée dans un désir commun , celui d'apporter un nouveau souffle à cet artisanat séculaire. 


                                                               Abdelkrim Boudlal



                                                                            La Douria de Marrakech 

  • Le Wabi Sabi, une inspiration  

Cet art de vivre japonais transparait dans les décors crées par les designers. Poétiquement, Wabi signifie immatérialiste et Sabi l’éclosion du temps. Ces deux termes peuvent se réunir dans l'idée d'authenticité, d'impermanence et d'usure des objets qui partagent nos vies. Les designers recherchent une simplicité dans les matières (le bois, le verre, la pierre sont à l'honneur), une épure dans les formes et couleurs. Ils sont portés par une volonté de mettre en valeur des créations imparfaites, porteuses d'une histoire à l'image de ce pot à chevron en Tamegroute marqué par l'inconstance du geste du potier dans le tracé des lignes de v renversés.


                        Pot à chevrons  

Contacter le Jardin des Matières au 06 43 38 53 34 pour un rendez-vous dans notre univers d’exception. Cliquez pour rejoindre le JdM sur Instagram, Pinterest et Facebook



Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !

* Champs obligatoires